Mutations des cultures spatiales et dynamiques d’acteurs de l’urbanité vietnamienne à Hanoi entre 1873 et 2001

Projet piloté par l’IPRAUS

Coordonné par: Christian Pédélahore

Ce projet est mené dans le cadre du “Programme de recherche urbaine pour le développement” (PRUD) et s’inscrit dans le prolongement d’actions de recherche sur l’urbanisme et l’architecture vietnamiens conduites sur le terrain depuis 1980. Il vise à identifier  – par le biais d’études de cas contemporains, d’entretiens et d’archives- le fonctionnement interne, particulier et  largement imbriqué, des producteurs locaux de l’espace urbain. Un volet rétrospectif et historique, permet de caractériser et de retracer l’évolution des cultures et des modes opératoires locaux, ainsi que d’identifier les transformations et les adaptations des modèles et des méthodes de l’urbanisme international réalisés sur place depuis l’indépendance. Centré sur les réalités physiques et les cultures de l’urbain,  ce projet a pour objectif de participer à l’élucidation des pratiques pragmatiques et concrètes des acteurs de la filière et ; ce faisant, à  l’enrichissement des cadres conceptuels et des méthodologies opératoires mobilisables  sur place. Ce projet  transversal a réuni des équipes européennes (IPRAUS, Paris / IH, Université de Bremen) et asiatiques (CNSSH, Hanoi  / AIJ, Tokyo University of Japan).

 

 



Citer ce billet
Adèle Esposito (2012, 11 juillet). Mutations des cultures spatiales et dynamiques d’acteurs de l’urbanité vietnamienne à Hanoi entre 1873 et 2001. Métropoles d'Asie Pacifique. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tnfp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search